Déclaration communautaire à l’intention de l’honorable Mélanie Joly

« Il faut que le nouveau plan d’action ait un effet réparateur et transformateur pour notre communauté, nous ne pouvons plus accepter le statu quo qui sévit depuis 2005 », a déclaré la présidente de la FFCB, Padminee Chundunsing.

La communauté francophone de Colombie-Britannique, la quatrième plus grande communauté hors Québec au pays (près de 315 000 parlants français) est dans une situation de détresse qui approche inéluctablement du point où elle ne pourra plus se maintenir. Pourtant, nous sommes une communauté unique au Canada par sa diversité et son infrastructure communautaire, mais, malgré les obligations constitutionnelles, une croissance continue de notre communauté et une multiplication de ses besoins, le soutien du gouvernement fédéral stagne depuis 2005 et celui de la Province est minime. Pendant ces douze années, le coût de la vie en Colombie-Britannique a atteint des sommets, bien documentés dans les médias, étranglant les moyens de nos organisations sur le terrain pour remplir le mandat que le gouvernement du Canada nous a confié. De plus, vous n’êtes pas sans savoir que, sur chaque dollar investi dans la feuille de route, nos organismes sur le terrain n’en reçoivent que 25 cents.

Découvrez la suite de la déclaration envoyée à l’honorable Mélanie Joly sous ce lien.

Partagez sur...Share on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone