Je me défends en français

On l’oublie souvent, mais les francophones de Colombie-Britannique ont droit à un procès en français en matière criminelle. C’est pour nous rappeler ce droit, qui découle de l’article 530 du Code Criminel, que l’Association des juristes d’expression française de la Colombie-Britannique (AJEFCB), avec le soutien de Justice Canada, a rédigé une brochure d’information visant à présenter l’article 530 et ses conditions d’application.

http://www.ajefcb.ca/?page_id=2700.

Monsieur Roy annonce qu’il ne se représentera pas à la présidence de la FFCB

Vancouver, le 9 avril 2015. Après 10 ans de service au Conseil d’administration de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB), dont sept ans (2008-2015) en tant que président, Dr Réal Roy annonce que son mandat arrivera à terme lors de la prochaine Assemblée générale annuelle, les 12,13 et 14 juin prochains et qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat à la présidence.

Maintenant que la direction générale de la FFCB a été confirmée, ce qui assurera la continuité de la gestion, M. Roy désire se consacrer à sa vie professionnelle comme professeur de microbiologie au département de biologie de l’Université de Victoria : « J’ai été honoré de représenter et de défendre les intérêts des francophones de la Colombie-Britannique et de faire en sorte que le français soit mieux respecté comme langue officielle. J’estime m’être toujours efforcé de faire preuve d’intégrité, conscient que c’est la base d’une bonne gouvernance. Au fil des ans, j’espère avoir contribué à la stabilité du réseau, et ce, malgré un paysage politique changeant et parfois difficile pour la communauté. Je suis fier de ma contribution et du long chemin parcouru avec les membres du Conseil d’administration, le personnel et les associations membres de la FFCB pour promouvoir le français ».

« Œuvrant avec détermination et dévouement depuis 2007, Réal a su piloter la FFCB dans le calme comme dans la tempête », déclare le directeur général de la FFCB, Robert Rothon. « Ce n’est pas sans raison que le Commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, cite à titre d’exemple les francophones de la Colombie-Britannique comme étant une communauté qui se tourne résolument vers l’avenir », poursuit-il.

Parmi les événements marquants de la présidence de M. Roy, signalons en particulier :

  •  La consultation engagée auprès des représentants francophones de trois universités de la Colombie-Britannique en 2009, à la demande du président de la FFCB, qui mena à la mise sur pied d’un comité pour la fondation de l’Association des Universitaires d’expression française de la Colombie-Britannique en 2011;
  • Les Jeux olympiques de Vancouver en 2010, où le président de la FFCB avait fait des démarches auprès du Sénat du Canada et du maire de Richmond afin que soit ajouté l’affichage permanent en français sur l’Anneau olympique de Richmond. Lors de l’inauguration officielle en 2008, l’affichage n’avait été fait qu’un anglais;
  • La participation du président de la FFCB à l’étude du Commissariat aux langues officielles, rendue publique en 2010, sur les indicateurs de la vitalité des communautés de langues officielles en situation minoritaire;
  • Le grand forum « Renforçons notre francophonie » sur l’intégration des 300 000 parlants français de la province, organisé, en novembre 2011, à la suite de la comparution du président de la FFCB devant le Comité permanent sur les langues officielles à la Chambre des communes;
  • La reconnaissance publique du Conseil scolaire francophone (CSF) à la suite de la lettre du président de la FFCB à la sénatrice Maria Chaput en février 2012 réitérant l’importance du CSF dans le développement de la francophonie en Colombie-Britannique;
  • La soumission d’un affidavit par le président de la FFCB en août 2014 dans le cadre du recours juridique entrepris à la suite du rapport du Commissaire aux langues officielles auprès duquel la FFCB avait déposé une plainte après la fermeture des centres d’emploi francophones en Colombie-Britannique;
  • La participation du président de la FFCB au bureau de direction de la Fédération des Communautés Francophones et Acadienne (FCFA) de 2011 à 2013, où ses interventions pour un plus grand rapprochement entre francophones et francophiles ont influencé la réflexion collective francophone en milieu minoritaire au niveau national;
  • La publication en français du sommaire du budget sur le site du ministère des Finances provincial à partir de 2013, à la suite des représentations du président de la FFCB auprès du responsable des Affaires francophones à l’époque, soit le député John Les.

Le Conseil d’administration, la direction générale et les membres de la FFCB remercient M. Roy pour tout le travail accompli et lui souhaitent bonne continuation.

La FFCB confirme monsieur Rothon dans ses fonctions de directeur général

Vancouver, le 7 avril 2015. Le président du Conseil d’administration de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB), monsieur Réal Roy, est heureux de confirmer la nomination de monsieur Robert Rothon au poste de directeur général de la FFCB.

 En poste depuis septembre 2014, monsieur Rothon s’était vu confié des actions prioritaires à mener. Compte tenu des résultats obtenus à ce jour, et après une évaluation menée par le consultant retenu pour la tâche suivant les procédures établies, le Conseil d’administration a confirmé son nouveau directeur général et le félicite pour sa diligence.

 « Nous sommes heureux d’avoir un directeur général qui apporte une continuité aux travaux que la FFCB doit mener pour assurer la pérennité de notre communauté, de nos membres et de nos services en français. À cette étape, il possède les types de compétences et d’expériences professionnelles dont nous avions besoin », déclare  monsieur Roy, président de la FFCB. « Son expérience au sein des réseaux fédératifs, acquise sur les scènes provinciale et nationale, arrive à point nommé dans l’histoire de la FFCB », conclut monsieur Roy.

La Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB) est l’organisme porte-parole officiel de la communauté francophone de la province.  Elle a pour mission de promouvoir, représenter et défendre les droits et intérêts des francophones de la Colombie-Britannique et de préserver le patrimoine linguistique et culturel.  Elle regroupe près d’une quarantaine d’associations réparties à travers la province et œuvrant dans différents secteurs d’activité.

Pour plus de détails, veuillez communiquer avec M. Robert Rothon au 604 732-1420.