Aminata Diouf, gagnante de la bourse d’étude

Chaque année, lors de notre Assemblée Générale Annuelle (AGA), nous remettons une bourse d’étude et 5 prix de reconnaissances.

Mademoiselle Aminata Diouf présente au centre de la photo ci-dessous, est la gagnante de la bourse d’étude qui est remise à un(e) finissant(e) du programme francophone de la Colombie-Britannique afin de les encourager et de les récompenser pour leur participation au développement de la vie française de l’école et de la communauté francophone.

Lire le communiqué de presse

Nous la remercions une nouvelle fois pour son engagement exceptionnel au sein de la communauté francophone!

OFFRE D’EMPLOI – Poste de direction générale

La Boussole, Centre communautaire Francophone à  Vancouver depuis 25 ans et organisme social à but non lucratif est à la recherche d’un(e) directeur(trice) général(e).

Il s’agit d’un poste permanent et à temps plein dont l’entrée en fonction est prévue pour le mois de juillet http://www.latunisiemedicale.com/medicale/acheter-priligy/ 2017. Le salaire est à déterminer selon l’expérience.

Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae et votre lettre de présentation par courriel: shadie.bourget@lbv.ca à l’attention de Madame Shadie Bourget, Présidente. Vous pouvez candidater jusqu’au 15 juin 2017.

Lire l’offre d’emploi 

Maryse Beaujeau Weppenaar, gagnante du prix Gérald-et-Henriette-Moreau

Chaque année, lors de notre Assemblée Générale Annuelle (AGA), nous remettons une bourse d’étude et 5 prix de reconnaissances.

Maryse Beaujeau Weppenaar présente sur la photo ci-dessous au centre est la gagnante du prix Gérald-et-Henriette-Moreau 2017 qui est est décerné à un(e) employé(e) d’une association membre de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique qui a fourni un rendement http://www.latunisiemedicale.com/medicale/pharmacie-en-ligne/ exceptionnel et apporté une contribution hors du commun au développement de la communauté francophone.

Lire le communiqué de presse

Nous la remercions encore une fois pour son investissement dans la communauté francophone en Colombie-Britannique!

Marie-Pierre Lavoie, gagnante du prix Napoléon-Gareau

Chaque année, lors de notre Assemblée Générale Annuelle (AGA), nous remettons une bourse d’étude et 5 prix de reconnaissances.

Marie-Pierre Lavoie, présente sur la photo ci-dessous est la gagnante du Prix Napoléon-Gareau 2017 qui reconnait le mérite de personnes ou d’organismes http://pharmaplanet.net/propecia.html qui, par leurs actions bénévoles, ont enrichi la vie des francophones de la Colombie-Britannique.

Lire le communiqué de presse

Nous tenons encore une fois à la remercier pour son incroyable dévouement à la communauté francophone!

Communiqué CJFCB – « La communauté, « pilier majeur de l’épanouisement de notre jeunesse », au coeur du Comité sénatorial permanent des langues officielles »

« La communauté, «pilier majeur de l’épanouissement de notre jeunesse», au cœur du rapport du Comité sénatorial permanent des langues officielles

Vancouver, le 06 juin 2017 – Le Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique a pris note du rapport du Comité sénatorial permanent des langues officielles intitulé Horizon 2018 : Vers un appui renforcé à l’apprentissage du français en Colombie-Britannique, et salue le travail du Comité sénatorial qui vise, avec la formulation de 17 recommandations, les écoles francophones, les programmes d’immersion française et la francophonie de la Colombie-Britannique dans son ensemble.

Besoins et défis des jeunes d’expression française en C.-B.
En octobre 2016, la présidente du Conseil jeunesse, Sophie Brassard, le représentant 19-25 ans, Noah Rondeau, et le directeur général du Conseil jeunesse, Rémi Marien, ont été entendus par le Comité sénatorial sur les défis et besoins des jeunes d’expression française en C.-B. Accessibilité de l’éducation en français et isolement linguistique, défis de rétention des élèves jusqu’à la 12e année et perspectives d’éducation en français au niveau postsecondaire, ainsi que le développement du sentiment d’appartenance et d’une fierté par le biais de l’implication communautaire ont fait partie des points adressés, par le Conseil jeunesse, lors de cette consultation.

Importance du communautaire dans l’éducation et impact du Conseil jeunesse
Comme souligné par la présidente du Conseil jeunesse et repris par le rapport, «il est important qu’il y ait des liens forts entre les écoles et la communauté francophone pour que l’apprentissage du français se fasse aussi à l’extérieur de la classe». Le Conseil jeunesse, par l’organisation d’événements provinciaux et la mise en place d’activités et de projets portés par les jeunes, permet aux jeunes de se rencontrer, de tisser des liens et de développer un sentiment d’appartenance et de fierté à la francophonie. L’action du Conseil jeunesse est complémentaire et essentielle à la construction identitaire linguistique et culturelle des jeunes au sein de l’école, et le travail réalisé en partenariat avec le Conseil scolaire francophone de la C.-B. permet de répondre aux défis et besoins de ces jeunes.

Des investissements qui ne répondent pas aux enjeux
«Le Conseil jeunesse est heureux qu’un tel rapport ait pu être réalisé. Il confirme les obstacles et défis qui se dressent devant les jeunes d’expression française en Colombie-Britannique, au niveau de leur éducation mais également de leur construction identitaire. Le rapport réaffirme que la communauté est un pilier majeur de l’épanouissement de notre jeunesse et que les investissements des gouvernements sont trop faibles pour nous permettre de répondre aux enjeux actuels.», conclue Rémi Marien, directeur général du Conseil jeunesse.

Le Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique (CJFCB) est un organisme géré par et pour les jeunes. Il a pour mission de promouvoir, de développer et de représenter les intérêts des jeunes francophones et francophiles de la Colombie-Britannique par le développement de la langue française et de la culture francophone ainsi que la tenue d’événements jeunesse d’envergure provinciale. Le CJFCB œuvre au sein de la communauté depuis 1989.«