Que Maillardville rayonne à nouveau !

18 juillet 2017 – La Société francophone de Maillardville propose la construction d’un Centre du patrimoine culturel francophone pour le quartier historique franco-canadien de Maillardville et affirme qu’il est essentiel d’obtenir le soutien de la ville de Coquitlam.
« Nous avons effectué 8 études de faisabilité depuis 1986 », a déclaré Johanne Dumas, directrice générale de la Société francophone de Maillardville (SFM), qui continue d’en venir aux mêmes conclusions.
Les résultats de l’évaluation des besoins de la communauté démontrent à maintes reprises, la nécessité pour Maillardville de posséder un Centre culturel francophone, afin de préserver l’héritage culturel historique français-canadien de Maillardville à Coquitlam et de soutenir les programmes en français dans la région.
Le 17 juillet dernier, Johanne Dumas et son représentant du Conseil d’administration, Ruben Goinden, ont présenté ensemble leur proposition d’établissement d’un Centre culturel francophone (CCFM) et l’évaluation des besoins des établissements francophones au conseil municipal de Coquitlam.
« Nous préférerions une installation autonome pour le CCFM à côté du futur Centre communautaire de la Place Maillardville » a déclaré Johanne, en réponse au maire Richard Stewart sur le partage potentiel d’espace.
Les objectifs de ce Centre sont les suivants : soutenir la visibilité et la préservation du patrimoine francophone à Maillardville, offrir un espace suffisant pour les prestations de services en français dans la région, attirer les entreprises et les touristes dans la région et mettre en place une « destination » dédiée à l’histoire franco-canadiennes du quartier de Maillardville à Coquitlam.
Les événements et les projets culturels passés comprennent : la Journée Saint-Jean-Baptiste, Maillardville en Fête, la plaque de bronze Maillardville commémorative pour le 75 e anniversaire (1909-1984), Maillardville 100 ans et au-delà du livre de photographie et DVD, Maillardville Centenary Quilt (1909-2006), un CD audio commémoratif du 100e anniversaire avec Jean Lambert et Les Échos du Pacifique, et des lancements de livres tels que Le Rêve de Monsieur Maillardville, de Marie-Laure Chevrier.
Lors de l’événement de la St. Jean Baptiste à Maillardville le 24 juin dernier, le conseiller de Coquitlam Terry O’Neill déclarait : « Je pense qu’il est essentiel que cette journée soit célébrée. Il existe deux langues officielles, le français et l’anglais. Nous avons ici cette petite communauté franco-canadienne qui vaut la peine d’être protégée et de célébrée ».
L’héritage unique canadien-français de Maillardville depuis 1909, est l’une des plus anciennes communautés francophones en Colombie-Britannique. Un Centre culturel francophone renforcerait la capacité de promouvoir et de préserver la culture et le patrimoine franco-canadiens et contribuerait à la revitalisation économique de l’historique Maillardville.
Les cloches de la paroisse de Notre Dame de Lourdes sonnent depuis plus de 100 ans à la place Laval, au coeur de Maillardville, en souvenir des premiers colons canadiens-français, dans l’attente de la création d’un nouvel espace pour eux, pour les générations futures, par la culture et la langue qu’ils nous lèguent.

Vers le communiqué de presse

Décès de Marie Bourgeois

C’est avec grand regret que la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB) a appris le décès de Marie Bourgeois, une figure emblématique de la communauté francophone et francophile de la province.

Marie Bourgeois a été une militante http://www.latunisiemedicale.com/medicale/acheter-propecia/ pour les langues officielles au Canada, membre de l’Ordre du Canada et aussi membre de l’Ordre des francophones d’Amérique.

Un service funéraire est prévu le 22 juillet à 14 h à Vancouver.

Lire le communique de presse.

Josée Renaud et Pierre Bibeau, gagnante et gagnant du prix pédagogique Henriette-Moreau

Chaque année, lors de notre Assemblée Générale Annuelle (AGA), nous remettons une bourse d’étude et 5 prix de reconnaissances.

Josée Renaud et Pierre Bibeau sont les deux gagnants du prix pédagogique Henriette-Moreau qui est décerné à un(e) enseignant(e) ou direction d’école du Conseil Scolaire Francophone de la Colombie-Britannique pour son engagement au développement de la vie en français de l’élève et de sa communauté. Merci à Stéphanie, présente au centre de la photo ci-dessous,  qui a reçu le prix en leurs noms.

Lire le communiqué de presse

Nous remercions une nouvelle fois ces deux gagnants pour leur investissement dans l’éducation et la communauté francophone!

Karen Olsen, gagnante du prix littéraire Gérald-Moreau

Chaque année, lors de notre Assemblée Générale Annuelle (AGA), nous remettons une bourse d’étude et 5 prix de reconnaissances.

Madame Karen Olsen, présente au centre de la photo ci-dessous, est la gagnante du prix littéraire Gérald-Moreau 2017 d’une valeur de 1000 $ qui est offert à un(e) auteur(e) de la Colombie-Britannique pour l’excellence de son oeuvre de langue française.

Lire le communiqué de presse

Nous tenons à la remercier encore une fois pour son dévouement et le rayonnement qu’elle apporte à la communauté francophone de la Colombie-Britannique!

OFFRE D’EMPLOI – Coordonateur(trice) des communications

La Fédération des Francophones de la Colombie-Britannique (FFCB) est à la recherche d’un(e) coordonateur(trice) des communications. Le poste est un emploi permanent à temps plein et est à pourvoir à partir du 10 juillet 2017.

Les personnes désirant poser leur candidature sont priées de faire parvenir leur lettre d’intérêt et un curriculum vitae en français par courriel à administration@ffcb.ca ou par la poste à l’adresse suivante: 1575, 7e Avenue Ouest, Vancouver (C.-B.), V6J 1S1 d’ici le mardi 20 juin 2017 à 17h.

Lire l’offre d’emploi complète