Communiqué FCFA « Déclaration de la FCFA concernant le processus de sélection de la prochaine commissaire aux langues officielles »

Communiqué de la FCFA (Fédération des Communautés Francophones et Acadiennes) en date du 26 mai 2017 provenant de Ottawa concernant le processus de sélection de la prochaine commissaire aux langues officielles.

« Ottawa, 26 mai 2017– Hier soir, la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada a tenu une rencontre de son conseil d’administration pour discuter de la controverse entourant le processus de nomination au poste de commissaire aux langues officielles. La discussion a permis de constater que ce processus ne fait toujours pas consensus au sein des communautés francophones et acadiennes, qui s’inquiètent de l’impact de cette situation sur les citoyens de langue française qui vivent en milieu minoritaire.

La FCFA constate que le gouvernement a répondu à son appel et a dévoilé publiquement les détails de son processus de nomination. Cependant, le fait que ce processus soit perçu, par une part importante de l’opinion publique, comme ayant mené à un choix partisan, demeure le nœud du problème. Il est justifié de se questionner en ce qui a trait aux effets à court et long terme sur l’intégrité d’une institution qui revêt une importance primordiale pour les communautés francophones en situation minoritaire. Aux yeux des organismes membres de la Fédération, le ou la commissaire aux langues officielles est plus qu’un simple agent du Parlement et un chien de garde ; il est aussi, souvent, le dernier recours des francophones lorsque leurs droits linguistiques sont lésés.

Dans ce contexte, la FCFA demande de toute urgence une rencontre avec le Premier Ministre. Il est plus important que jamais de clarifier de quelle manière le gouvernement prévoit protéger l’intégrité de la fonction de commissaire aux langues officielles. Il est essentiel que le Premier Ministre entende les communautés sur ces questions.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que sept organismes nationaux. Elle a pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.»

Programme d’Aide à la Recherche Industrielle (PARI) et Programme d’Innovation Construire au Canada (PICC)

Le Programme d’Aide à la Recherche Industrielle (PARI) proposé par le CNRC a pour mission d’accélérer la croissance des petites et moyennes entreprises en leur procurant une gamme complète de services d’innovation et de financement. Les avantages du PARI sont multiples: il s’étend aux entreprises de tous les secteurs et est présent dans toutes les provinces avec 120 emplacements. Pour en connaître davantage sur le programme, ses résultats et son champ d’application, cliquez ICI

Le Programme d’Innovation Construire au Canada (PICC) s’appuie sur un processus concurrentiel. Le gouvernement fédéral achète des biens et services novateurs non-commercialisés pour les mettre à l’essai dans ses ministères et auprès d’autres partenaires. Le PICC offre une situation de gagnant-gagnant pour les entreprises canadiennes et les partenaires de mise à l’essai. En effet, les entreprises sont plus aptes à combler les lacunes à l’étape de pré-commercialisation et de faire leur entrée sur le marché et les ministères mettent à l’essai, évaluent et concervent les biens et services à la pointe de la technologie. Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations au sujet du programme, cliquez ICI

CONSULTATION POUR LA VISION DE LA FUTURE MAISON DE LA FRANCOPHONIE

Un projet de redéveloppement est envisagé pour l’actuelle Maison de la Francophonie localisée au 1555, 7e Avenue Ouest, Vancouver (C.-B.), V6J 1S1.  L’objectif est de créer un véritable Centre communutaire francophone à Vancouver, en concervant les services et activités déjà proposés dans la MFV, tout en y intégrant de nouveaux équipements et aménagements, qui offriraient à la communauté plus d’occasion de se rassembler, de s’exprimer et de développer de nouveaux projets.

Pour connaître votre opinion concernant l’actuelle Maison de la Francophonie de Vancouver et votre vision de ce que la future MFV devrait être, un sondage a été créé. Le sondage est anonyme (coordonnées facultatives) et ne prend que 5 minutes à remplir?

Vous pouvez le complèter via ce lien:

Version française: cliquer ici

Version anglaise: cliquer ici 

Plus les réponses sont nombreuses, et plus la Maison de la Francophonie de Vancouver sera représentative des besoins de l’ensemble de la communauté!

Le sondage est également disponible dans une publication sur la page facebook de la MFV en suivant le lien ci-contre: lien 

La Maison de la Francophonie vous remercie d’avance pour votre précieuse collaboration!

OFFRE D’EMPLOI – Agent(e) administratif

Le Consulat général de France à Vancouver recrute un(e) agent(e) administratif. Le poste est un emploi à temps complet (36h30 par semaine) et est à pourvoir dès à présent pour une durée de 5 mois.

Pour postuler, envoyez votre curriculum vitae, lettre de présentation et références à Mme. Barbara Clerc-Renaud, assistante du Consul: barbara.clerc-renaud@diplomatie.gouv.fr

Pour plus d’informations concernant l’offre, cliquez ICI

OFFRE D’EMPLOI – Poste de direction générale

La Société Francophone de Victoria (SFV) est un organisme à but non-lucratif ayant pour mandat de promouvoir la langue française et les cultures francophones dans la communauté francophone du Grand Victoria. Elle recherche un(e) directeur(trice) général(e).

Le poste est à prouvoir dès que possible.

Pour postuler, veuillez adresser votre curriculum vitae accompagné d’une lettre de présentation au plus tard le vendredi 16 juin.

Pour plus d’informations à propos du poste et des formalités de candidature, cliquez ci-contre: Offre d’emploi Direction Generale SFV